La température de confort
Le sentiment de chaud ou froid est subjectif. Certaines personnes frissonnent sous 21° tandis que d’autres étouffent dès 18°. Et pour ne rien simplifier, le sentiment d’une même personne peut varier en fonction des saisons ou du type de bâtiment. 
Dans une pièce fermée, deux facteurs principaux interviennent : la température de l’air ambiant et la température des murs. Les murs rayonnent vers l’occupant comme le fait un feu de bois au milieu d’un pré.
La température de confort correspond à la moyenne des T° des murs et de l’air ambiant : 

Les scientifiques ont déterminé qu’une T° de confort acceptable tourne autour des 18°
Le petit exemple ci-contre montre qu’une paroi froide (mur peu isolé, simple vitrage…) va toujours tirer la température de confort vers le bas.
Il faudra chauffer plus la pièce avoir le même sentiment de chaleur.